La Plume Culturelle

La plume culturelle nous fait l'honneur de nous mettre à la une avec un fort bel article signé Joann Mathias...

Le lien direct : http://www.laplumeculturelle.com/Stereo-Star-69-en-route-pour-les-etoile...

Voilà, c'est la rentrée ! Et si celle-ci rime bien souvent avec morosité, il ne tient qu'à nous de la faire rimer avec nouveauté ! C'est le 31 janvier prochain que « Stereo Star 69 » se produira sur la scène des Trinitaires de Metz avec son dernier E.P « Make Out The Target. » Ce concert, écho à la sortie du dernier 4 titres du groupe au mois de décembre dernier, sera l'occasion pour « Stereo Star 69 » de rencontrer son public qui commence à se faire nombreux. Ne boudons pas notre plaisir : rien de tel qu'une bonne dose d'electro/rock pour bien commencer l'année.

John Doe. C'est par ce nom qu'on désigne, dans le monde anglo-saxon, une personne dont l'identité est inconnue. Et c'est aussi le nom du personnage central de l'univers de « Stereo Star 69 » dont l'électro/rock musclé s'évertue à tisser les mésaventures. Digne héritière de « Blur » ou encore de « Ghinzu », la musique des quatre amis plonge l'auditeur dans un monde construit et maîtrisé où l'on accorde aux mots autant de place qu'à la musique. Disponible en format physique - de toute beauté - sur le site officiel du groupe, ainsi qu'en format numérique sur toutes les plateformes du moment, « Make Out The Target » se veut à l'image de ses géniteurs, sombre, intelligent et référencé. Car il serait inutile et injuste de cantonner « Stereo Star 69 » à la simple prestation musicale; nous avons à faire ici à des conteurs tout autant qu'à des musiciens, capables de bâtir un univers avec pour ciment notes et sons, toile de fond d'intrigues, de rebondissements et de questionnements. Mixé et masterisé par Benshon Beerbaum et enregistré chez Mathieu, batteur du groupe, « Make Out The Target » parvient en seulement 4 titres à nous plonger dans l'univers tortueux et complexe de « Stereo Star 69 » avec à la sortie, la seule envie d' y revenir au plus vite.

John Doe : Rise & Fall
Mais c'est véritablement dans son approche de la musique que « Stereo Star 69 » se démarque du lot . Ici les sons racontent une histoire. Le premier album, intitulé « Ambulance Shotgun », contait les mésaventures de John Doe, tueur à gages de son état. Ce nouvel E.P se concentre lui sur la chute de cette figure clef de l'oeuvre de « Stereo Star 69 ». « Cet E.P de 4 titres est le point d'orgue de son histoire, explique Christophe, chanteur/guitariste et parolier du groupe. Ce bandit à qui il est arrivé plusieurs aventures rencontre son destin. Nous voulions raconter une histoire et elle se termine ici. » Ce nouvel E.P présente donc la chute de John Doe, personnage torturé qui voit son identité se perdre au fur et à mesure qu'il s'engage dans les évènements qui précipiteront sa chute. Le tout sous l'oreille attentive de l'auditeur qui trouve ici matière à réfléchir autant qu'à s'évader. L'identité, les choix que nous faisons et leurs conséquences, voilà des thèmes riches susceptibles de résonner en chacun de nous et que « Stereo Star 69 » exploite avec fraîcheur et brio. Pétri de références - aussi bien cinématographiques que musicales avec des clins d'oeils aux films noirs ou encore à l'oeuvre de Tarantino - « Stereo Star 69 » fascine par le background qu'il a réussi à développer en l'espace de seulement un album et un E.P. À quand la suite ?

Deux concerts en Moselle pour janvier
Si Christophe confie que l'histoire de John Doe est dorénavant « définitivement bouclée », ce n'est pas pour autant que le public se verra privé du talent des quatre Messins qui ont encore beaucoup à raconter. « Nous souhaitons conserver le format E.P afin de pouvoir présenter au public de nouvelles compositions le plus souvent possible, ajoute-t-il lorsqu'on lui demande de quoi sera fait le futur du groupe. Nous prévoyons aussi de sortir une compilation en mai regroupant divers groupes comme « Venus in the Dust » au sein du label « Dada Stereo Records » Mais la formation n'en oublie pas pour autant son public. Le 19 janvier, « Stereo Star 69 » montera sur la scène de l'Excelsior de Thionville avant de gagner celle des Trinitaires le 31 janvier pour un show qu'on devine déjà explosif. Tous les ingrédients sont donc réunis pour que 2013 confirme la tendance et fasse que la chute de John Doe marque l'envol définitif de « Stereo Star 69 ».

Tags: