Dans le Républicain Lorrain

C'est au tour du RL de nous faire le plaisir d'un article lors de la sortie de "Make out the target"...

Une seule certitude : le tueur à gages John Doe est mort ! « Il n’est pas question qu’on le fasse revenir dans un troisième album », plaisante Matthieu Niedercorn, batteur de Stereostar 69 .

Né en 2011 dans l’imaginaire du groupe, le meurtrier américain avait inspiré aux quadragénaires messins un premier album, Ambulance shotgun , pop électro. Ses derniers instants viennent d’être immortalisés dans un second album, Make out the target , plus rock avec, pour principal invité, Kelleth Chinn, le chanteur et guitariste du groupe américain Big Soul.

« L’idée d’écrire des textes de chansons comme un scénario de film nous est venue sans trop réfléchir. Ce qui nous plaisait, c’était que les gens puissent adhérer instantanément à notre musique et, dans un second temps, creusent, s’ils le souhaitent, les paroles » , explique Christophe Besch, guitariste et chanteur du groupe, par ailleurs professeur d’anglais au collège de Rémilly et, surtout, grand admirateur du cinéma de Scorsese et de Tarantino.

Enregistré à la maison, l’album a été, en revanche, mixé et masterisé par un professionnel à Metz, Benshon Beerbaum, et pressé à mille exemplaires.

« Aujourd’hui, on ne gagne plus d’argent en faisant des disques, mais des concerts », précise Christophe Besch, heureux d’annoncer que le clip réalisé l’an dernier sur la chanson John Doe a été vu « 30 000 à 35 000 fois sur YouTube. » « C’est grâce à cela qu’on gagne en crédibilité », insiste-t-il. « Aujourd’hui, sans avoir de label et sans structure, on arrive à voir son album distribué dans le monde entier. »

Pour faire partager le son de ce nouvel album et celui du précédent, le groupe se produira le 19 janvier, à Thionville, à L’Excelsior , avant d’assurer la première partie de Rover, aux Trinitaires de Metz, le 31 janvier, à 20 h. Le public retrouvera les Stereostar 69 , le 15 février, au Snowhall d’Amnéville, puis de nouveau aux Trinitaires, le 4 mai, dans le cadre d’une soirée de présentation d’un nouveau label thionvillois, Dada Stereo Records.
G. C.

Tags: