Chronique de "Make out the target" sur Nawak Posse, le spécialiste web de la scène française!

encore une chronique pour "Make out the target" stereostar sixty nine stereostar

Si "Make out the target" commence à récolter des chroniques un peu partout à l'étranger, le web français continue à parler du nouvel EP de stereostar sixty nine...Cette semaine, c'est sur Nawak Posse,le spécialiste de la scène française qu'on peut lire : "...punchy...un voyage intense.....se démarquent de la profusion de groupes du même genre..." ! Merci, Nawak Posse..

Le lien direct : http://nawakposse.com/kroniks/stereostar.html

N'ayant point connu leur premier album, voilà que je découvre STEREOSTAR SIXTY NINE par leur tout frais EP " Make out the target ". Un nom de formation qui laisse présager des sonorités entendues sur les ondes libérées de 69 ?
On peut penser ainsi en découvrant l'univers psyché par moments de la première piste " A...way ", avec la participation de Kelleth Chinn du groupe BIG SOUL. Les passages à forte dose electro, à commencer par l'intro, même si celle-ci frappe plus electro et moins psyché, accentuent cette impression. Le final de cette chanson sera d'ailleurs un lâchage total de psyché, d'electro et de rock, faisant gonfler ce côté sans limites.
" The Clown is down " reprend là où l'on vient d'être laissé, à savoir dans une ambiance indie rock, après le final de débauche du titre précédent, on redémarre ici de manière punchy. Les connaisseuses et connaisseurs de leur premier album analyseront mieux que moi " John Doe " pour une raison de fil rouge. Ce dernier use d'effets vocaux et plonge ce morceau rock dans un univers sombre, celui d'une ultime fois. Le voyage se fait intense pour finir cet EP avec le retour en force d'une humeur psychédélique sur " Nixon said ". Intéressant electro rock proposé par STEREOSTAR SIXTY NINE, surtout grâce à l'ampleur prise lors de passages psychés permettant de se démarquer de la profusion de groupes du même genre.
Curieux de voir ce que cela donne en live, peut-être un peu plus indie rock ?
A découvrir.

Tags: